Kidnapping

La campagne profonde de la vieille Allemagne recèle parfois de lugubres secrets. La découverte d’un groupe d’adolescents en voyage scolaire aurait de quoi étonner l’historien le plus averti. Ce village d’un autre temps est assurément le vestige d’un passé révolu… du moins, en théorie.
Autrice en devenir, la jeune Catherine ne sait quoi en penser, pas plus que son camarade Stéphane, à qui elle voue un amour sans borne.
Tous deux vont devenir les témoins de ce que les tréfonds les plus obscurs de l’âme humaine sont capables d’engendrer, au risque d’y sombrer. À jamais…

2,99 

Kidnapping – Ebook
2,99 
Kidnapping – Papier
10,00 
Effacer
UGS : ND Catégorie : Étiquettes : , , ,
Format

,

Nombre de pages

100

ISBN papier

978-2-37910-002-4

ISBN numérique

978-2-37910-005-5

Artiste

Geoffrey Claustriaux

Avis

Il n'y a pas (encore) d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis.

Chroniques

"Tout d’abord, il faut savoir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains de n’importe qui. La violence et la maltraitance y sont constamment présentes et sous diverses formes (viols, menaces, sévices, anthropophagie, gavages, etc.), ce n’est vraiment pas joli à voir. Nous sommes directement embarqués dans cette terrible aventure et tout comme les enfants, nous n’avons aucune idée de ce qui se passe autour de nous. Nous apprenons les règles à suivre et les punitions à éviter en même temps que nos protagonistes et ça m’a laissé un sentiment d’incompréhension et d’impuissance probablement voulu mais guère agréable. Heureusement, le roman ne fait qu’une centaine de pages et le calvaire prend fin, autant pour nous que pour les personnages. […] Toujours est-il que le dénouement arrive et […] j’en suis sortie encore plus déconcertée… Et paradoxalement, j’ai aimé cette sensation. Bref, Kidnapping fût une lecture vraiment particulière entre rêve et réalité, entre mythe et faits historiques. Je suis très vite rentrée dans l’histoire et j’ai passé tout le livre à me poser des questions sur le pourquoi du comment, à faire face à ce qu’il y a de plus mauvais et cruels dans l’être humain."

Pauline Kiiritii pour Kiriiti's Blog, juillet 2020

"C’est une petite histoire avec peu de pages qui se lit rapidement et qui est très prenante. Ce livre est un énorme coup de cœur, je l’ai dévoré en très peu de temps. C’est un livre qui m’a chamboulé, qui m’a touché au plus profond de moi-même. C’était une lecture assez intense. Le gros point positif est le réalisme. Je n’ai jamais vu autant de réalisme dans un livre, que ce soit par les détails, mais aussi surtout par la forme au niveau de l’édition du livre. A l’intérieur il y a au tout début un constat de police, on a vraiment l’impression d’être face à des preuves et donc on se sent totalement dans l’histoire. De plus, l’histoire est à moitié écrite sous forme de journal intime, avec des ratures, des fautes… On est donc dans l’histoire dès la première minute. […] Le réalisme passe aussi par le gore : l'auteur ne nous épargne aucun détail et ne prend pas de pincettes. […] Pour les amateurs de ce genre, cet ouvrage est extrêmement bien écrit. […] Un autre point positif est le suspense incroyable, dès les premières pages et jusqu’à la dernière ligne."

Sarah Prévinaire pour Twenty One – Media, mai 2020

"Kidnapping ravira les amateurs d’horreur bien gore et sans censure, qui tomberait presque dans le grand-guignolesque sans l’aspect psychologique pregnant au fil des pages. [...] Il appartient à cette catégorie de livre qu’on vit plutôt que d’en parler. Ce qui est certain… C’est qu’il ne vous laissera pas indifférent !"

Ombrebones, novembre 2019

"L’écriture de l’auteur va droit au but et s’accompagne d’une mise en page aérée et variée, mettant bien en évidence les différentes parties du livre. Pas de douceur dans ce récit. Le roman contient de vraies scènes d’horreur avec des détails sanglants et des tripes à l’air."

Lucie pour Recto Verso, février 2019

"J'ai aimé le livre objet traité différemment de ce que l’on peut connaître, avec les rapports de police et les morceaux de journal intime manuscrits, donnant au tout ce côté très authentique et nous rapprochant encore plus de l’horreur qui y est décrite."

Évasion imaginaire, décembre 2018

"Un récit aussi génial que perturbant, une vision bien noire sortie tout droit de la tête d’un auteur aussi taré que bourré de talent et d’imagination! "

Tendres chroniques, décembre 2018