L’héritier du roi Arthur Livre III

*** Précommandes du 1er au 31 janvier 2021 ! ***

Précommandez votre exemplaire de « L’héritier du roi Arthur Livre III », dernier tome de notre nouvelle saga fantasy, et recevez-le courant février dédicacé par l’auteur, accompagné d’un très bel ex-libris exclusif et numéroté ! De plus, le premier février, nous tirerons au sort le nom de l’une des personnes ayant précommandé la trilogie complète, afin de lui offrir un tableau en PVC Luxe de 90×40 cm représentant les couvertures en triptyque réalisées par Loïc Canavaggia !

« Loki a enlevé la princesse Aelyne pendant la chute de l’Atlantide et personne n’a pu l’arrêter. Le dieu fourbe s’est enfui vers un monde inconnu : Midgard. Le roi Kadfael et ses compagnons n’ont pas le choix, il leur faut accepter l’aide d’un dieu vieillissant : Odin lui-même. Ils se retrouvent alors entraînés dans une odyssée des plus dangereuses. De Nidavellir à Midgard en passant par des mondes encore plus sombres, ce voyage légendaire sera peut-être le dernier de leur vie. Le courage des héros sera soumis à rude épreuve. Très vite ils comprendront qu’il ne s’agit pas seulement de sauver la fille du roi. Un complot bien plus vaste menace l’équilibre fragile entre les neuf mondes d’Yggdrasil. La Mort incarnée est revenue réclamer son dû. La prophétie du Ragnarok est sur le point de se réaliser ! Mais que peuvent de simples mortels face à des êtres surnaturels et invincibles ? Personne n’échappera à son destin. L’aventure finira là où elle a commencé, même si tous ne pourront survivre… »

18,00 

Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Avis

Il n'y a pas (encore) d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis.

Chroniques

Une fois de plus Bertrand Crapez nous régale avec un final très largement à la hauteur des tomes précédents, des personnages qui évoluent, mais restent toujours aussi attachants, chacun avec ses qualités et ses “défauts” et qui nous donnent l’impression d’appartenir à cette équipe, l’auteur ne les épargne pas et les place dans des situations pas toujours très confortables. Il n’y a aucun temps mort dans L’Héritier d’Asgard et le final est monumental, on ne sait pas du tout comment tout cela va se terminer, on tremble pour nos héros, on croise les doigts, on retient son souffle, bref, on est complètement plongé dans l’histoire.

Site Plume Libre

Pour son dernier volet, Bertrand Crapez a cherché à taper fort en faisant courir mille dangers à ses héros. Il les malmène, les blesse, les laisse sur le carreau parfois. Ce roman nous offre sa part de batailles titanesques qui en éclipseraient presque celles menées dans les précédents tomes les faisant passer pour de simples escarmouches. Rompu aux scènes de combat, le récit de Bertrand Crapez prend une tournure de chevauchée fantastique avec toutes ces créatures ailées qu’il met en scène. Le spectacle en ressort grandiose.
L’Héritier du roi Arthur, Livre 3 met le panthéon scandinave à l’honneur. L’auteur truffe son récit de héros de la mythologie nordique. Il fait souvent référence à certains de leurs hauts faits comme la fameuse partie de pêche de Thor et du géant Hymir. Ici ils se battent aux côtés ou contre le camp du roi de Logres. Il a encore réussi son challenge audacieux de mêler avec talent les vieux mythes à une histoire inédite.
Ce dernier tome apporte le mot de la fin d’une saga de fantasy bien écrite. Une trilogie qui a permis à une belle plume de sortir de l’ombre.

Fantasy à la carte