La loutre et le Prince

Précommandez votre exemplaire avant le 31 avril minuit, et recevez votre roman dédicacé par l’autrice, un ex-libris exclusif numéroté et dédicacé, de petits cadeaux surprises et une chance de gagner le t-shirt « I’m not like the otters ».

CD  de 5 chansons inclus (Musique : Thirith Delopez, Chant : Laëtitia Martinez)

« Aonyx ne trouve pas sa place dans son royaume. Il est persuadé qu’un infirme ne peut devenir un grand chevalier et accomplir de grandes choses…
Pourtant une loutre va lui prouver le contraire. Il ne sait peut-être pas se tenir debout, mais il peut tenir tête aux trolls qui envahissent son pays.
Entre amitié et amour, aventure et réflexion, cette histoire est une ode à l’acceptation de la différence et à l’acceptation de soi-même. »

16,00 

ISBN papier

978-2-37910-071-0

Couverture

Caly

Illustrations intérieures

Oui

CD de chansons inclus

Oui

Artiste

S.A.William

Avis

Il n'y a pas (encore) d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis.

Chroniques

"On a ici une histoire bien construite, abordable pour les enfants et qui parvient à faire passer d’une très belle façon des messages importants sur l’acceptation de soi-même et de la différence des autres, ainsi que sur le courage que ça peut parfois demander pour réussir à dépasser les limites qu’on s’impose parfois soi-même. J’ai trouvé le mélange entre le conte et les messages de fond bien dosés, sans lourdeur l’histoire invite à la réflexion et à la discussion avec les jeunes lecteurs.
De très belles illustrations réalisées par Caly font partie de l’ouvrage, et j’ai aussi trouvé très sympathiques les poèmes, qui en fait sont des chansons qui seront présentes sur un CD accompagnant l’ouvrage.
En résumé, il s’agit d’un bel ouvrage pour la jeunesse qui, au fil d’une aventure, leur permettra d’aborder les thèmes du handicap et de l’acceptation tout en leur restant accessible, et qui leur montrera qu’on peut tous être un héros."
Temps de mots, avril 2021

J’ai vraiment apprécié de voir que le personnage central ne soit pas un de ces héros classique : un homme qui nous montre sa force avec ses armes et son armée derrière lui. [...] J’ai trouvé que le fait qu’il soit dans l’impossibilité de se mouvoir comme les autres personnages était assez intéressant puisqu’au lieu d’avoir un héros qui se démarque par sa force physique, celui-ci use de sa force mentale afin de protéger son royaume. Ce personnage principal est empli de doute, apprend petit à petit à se faire confiance afin de prouver que l’infirmité n’est pas un frein à la direction du royaume. De plus avoir un personnage handicapé dans un livre jeunesse est également un beau message pour les enfants qui cherchent à trouver des héros qui leur ressemblent !
Bien évidemment Aonyx n’est pas seul dans son aventure sur la découverte de la confiance en soi puisqu’il va être accompagné de Trinae, Samson et Blanche. Blanche ! Nous sommes face à une guerrière impitoyable qui a pour ordre de protéger le prince durant sa quête. Elle ne se laisse pas marcher dessus et on peut dire qu’elle fait vite comprendre aux hommes que son genre ne définit en rien ses capacités de combats ! Trinae est la plus mystérieuse puisqu’une partie de l’intrigue repose sur l’inconnu qu’elle représente. Elle est discrète et timide mais il est clair qu’elle est très courageuse et très intelligente. On peut dire que le prince a clairement craqué sous la beauté et le mystère que représente la jeune femme. N’oublions pas la loutre qui est surement le personnage le plus adorable et drôle du livre, on a du mal à croire que cette petite chose soit l’être le plus proche de notre Prince.
« La loutre et le Prince » nous apprend que les apparences sont trompeuses mais également une leçon sur la confiance en soi, le pouvoir de l’amitié ET qu’une différence n’est pas forcément une faiblesse quand on sait l’utiliser comme une force. Un beau moment de tolérance, le vocabulaire est simple et convient parfaitement à la douceur de l’histoire. Personnellement j’ai trouvé ce livre adorable avec des personnages attachants et un dénouement vraiment très chouette qui, j’en suis sûr, saura séduire les enfants.
Troian (blogueuse, booktubeuse), mars 2021

 

L’infirmité d’Aonyx est présentée avec justesse et positivité. J’ai aimé que l’autrice ne se concentre pas que sur les côtés négatifs et qu’elle ne s’apitoie pas sur son personnage. Aonyx est un jeune garçon qui doute beaucoup de la légitimité de son statut, qui n’a pas confiance en lui mais qui finit par comprendre que sa condition physique ne le conditionne pas à un rôle d’assisté. Même s’il a besoin d’aide pour se déplacer ou monter des escaliers et qu’il n’est pas capable de courir, se battre ou danser, il peut tout de même aider son peuple et être d’une aide précieuse dans la protection de son royaume grâce à son intelligence et ses relations.
J’ai vraiment été touchée par cette histoire. Tout est bien dosé, les événements s’enchaînent sans anicroche, il y a des temps de répit mais pas suffisamment long pour perdre l’attention de l’enfant et finalement, on arrive au bout sans s’en rendre compte. Quant aux personnages, j’ai aimé le cheminement de pensées d’Aonyx tout au long du roman et les différentes étapes par lequel il passe pour arriver à la pleine acceptation de son handicap.
Enfin, deux petites touches supplémentaires viennent décorer le texte : les illustrations qui parsèment le livre et qui nous permettent de visualiser certaines scènes avec plus de précision et les chansons qui décrivent les pensées de nos personnages. Des bonus inattendus mais fort appréciable !
Bref, « Le Prince et la loutre » est un très bon roman jeunesse. Même si je ne suis pas le public visé, j’ai passé un excellent moment avec Aonyx et ses amis. J’ai dévoré les pages de cette histoire qui n’est certes, pas extraordinaire et épique mais qui reste terriblement efficace dans sa simplicité. C’est dynamique, touchant et drôle. De plus, l’infirmité du héros et l’acceptation de sa condition sont présentées avec positivité et sobriété. C’est exactement ce que j’attendais de ce récit et je me dis qu’au bout du compte, ce livre pourrait bien plaire aussi bien aux petits qu’aux plus grands.
Kiriiti’s blog, mars 2021