Back Cover
Look Inside

L’apocalypse selon Sandra

Quand l’apocalypse éclate et que les morts se relèvent pour dévorer les vivants, Sandra Cochrane s’y trouve confrontée d’une façon des plus terrifiante. Menottée à un shérif zombie, au sein d’une horde toujours grandissante, elle est entrainée sur les routes poussiéreuses du Texas.

Sans destination, sans savoir combien de temps les morts tolèreront sa présence parmi eux. Un road trip sanglant et sous haute tension, où elle devra mobiliser les compétences les plus improbables pour survivre.

Après avoir côtoyé Sandra et sa meute, vous ne verrez plus jamais les zombies de la même façon.

18,00 

Nombre de pages

288

ISBN papier

978-2-37910-081-9

Author

Céline Saint Charle

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “L’apocalypse selon Sandra”

Editorial Review

"Un roman de zombies tout à fait unique ! Je ne pouvais que craquer pour ce roman, mais j’étais loin de me douter de la claque qui allait suivre, c’est un vrai coup de cœur. […] En règle générale, ce sont des créatures que nous avons envie de côtoyer le moins possible, puisque nous représentons leur unique moyen de subsistance […]. Néanmoins, ici, on parvient à s’attacher incroyablement à eux, […] et on en vient presque à changer de camps, militant à tout prix pour leur survie. C’est bien là toute la force de cet univers, nous montrer les zombies d’une manière unique, opposée à tout ce que l’on connaissait jusqu’à présent, avec une humanité extraordinaire, pour renverser totalement la situation. […] J’ai fait la découverte de la plume de Céline Saint-Charle il y a peu, mais […] sa plume est à la fois percutante et particulièrement touchante, elle a le don de montrer le beau dans la laideur. Elle saura nous montrer qu’en ces temps de fin du monde, les monstres ne sont pas ceux qu’ils semblent être, que sous couvert de survivre, les Hommes peuvent se montrer bien plus terrifiants et d’une cruauté sans nom. […] Je ne m’attendais absolument pas à être aussi touchée par ce récit, mais l’humanité qui s’en dégage est tellement juste, tellement riche d’émotions, que nous ne pourrons y rester insensible et vivre pleinement en osmose avec ces créatures."

Elo-dit, septembre 2021

"L’écriture de l’écrivaine est très complète, fluide et entraînante. […] De plus, sa plume est à l’image de son personnage principal : Sandra. On retrouve effectivement dans l’écriture le cynisme et l’humour de ce personnage. On a déjà vu de nombreuses intrigues avec des zombies. Cependant, dans celle-ci, l’originalité vient du fait qu’on se trouve cette fois-ci du côté des zombies et non des hommes qui essayent de survivre, même si on en a quelques aperçus. Et c’est vraiment une bonne idée […] En effet, les zombies de ce livre ont un comportement très particulier, très humains et enfantins, puisqu’ils semblent évoluer grâce au mimétisme. Ce ne sont pas juste des monstres, l’auteure va bien plus loin. En fait, le livre arrive même à faire en sorte qu’on s’attache à eux. Concernant Sandra, c’est un personnage borné, colérique, sarcastique, désabusé et féminin malgré son caractère et son travail à la ferme. De plus, son évolution est assez réaliste et bien maîtrisée."

Caroline Lavau sur MissLalieBook, septembre 2021

"Les zombies, ce n’est pas vraiment mon truc. Autant je me régale en fantasy, en fantastique, en science-fiction, autant les invasions de zombies je passe souvent à côté. Et pourtant, il aurait bien été dommage que je passe à côté de ce livre parce que c’est un petit bijou de justesse. J’avais découvert Céline Saint-Charle avec La Divine Proportion, que j’avais trouvé très bon, mais j’ai encore préféré ce livre parce qu’avec sa progression très logique, il finit par retourner complètement nos certitudes. Alors qu’au départ on souhaite tout simplement que Sandra s’échappe pour retrouver sa famille et exterminer toute cette horde de zombies, on commence petit à petit à s’attacher à eux, parce que Sandra, avec beaucoup d’empathie, se donne pour tâche de les comprendre. Comme avec des enfants, elle les éduque, elle leur apprend des gestes basiques et elle prend soin d’eux. On ne suit pas l’apocalypse du côté des humains mais on la vit du côté zombies, et je dois dire que c’est très rafraichissant. […] Tout n’est pas toujours rose, il y a des passages franchement pas très ragoutants mais j’ai aimé que certains détails ne soient pas mis de côté. Bien souvent, dans les récits post apocalyptiques, on laisse de côté certains basiques de la survie. Ici, on nous parle hygiène, besoins naturels et menstruations. Ça fait du bien. Et à l’arrivée on obtient un livre très juste, avec un personnage principal à l’évolution remarquable."

Magali pour Yoda Bor, août 2021

"C’est sale, c’est gore, il y a de la chair qui vole, des morts (et des non-morts) en pagaille et pourtant… Il y a également beaucoup d’humanité au sein de ce roman. Du respect et des sentiments qui arrivent de là où on les attend peut-être le moins. Et, c’est selon moi l’un des points forts du roman, au-delà de l’écriture qui est vraiment entraînante, c’est les réflexions sur qui on devient lorsque l’Apocalypse frappe. On suit les chapitres comme des épisodes de séries où on appuie sur le suivant sans y penser, pour pouvoir en savoir plus et continuer à découvrir ce qui va arriver à ces personnages auxquels on s’attache sans même s’en rendre compte. […] C’est un roman plein d’humour avec des pointes de tendresse, pleine de tristesse aussi évidemment et donc au final, un roman qui mêle habilement action, réaction et émotions. Une belle surprise !"

Marie sur Temps de Mots, août 2021

"Si vous vous attendez à une histoire de zombies classique, arrêtez-vous tout de suite, ce n’est pas ce roman qui vous contentera. Par contre, si vous cherchez de l’originalité, vous allez être servi ! Tout d’abord, même si l’héroïne est humaine, j’ai apprécié que nous soyons constamment du point de vue des zombies et de Sandra plutôt que de celui d’humains lambda qui essayent de survivre dans cet apocalypse. […] Ensuite, le comportement des morts-vivants que nous propose Céline Saint-Charle est très intéressant et leur évolution rudement mené. J’ai aimé qu’on soit en face de zombies qui apprennent par mimétisme, comme des enfants. C’est une idée qui m’a plu et qui est très bien exploitée jusqu’au bout. […] En bref, L’apocalypse selon Sandra est un livre plutôt sympathique. Je ne suis pas une fan de zombies mais je n’ai pas été du tout dérangé par cet aspect. J’ai aimé la plume de l’auteur et la façon dont elle traite les morts-vivants. Avec Sandra, ils sont les protagonistes du roman et malgré leur décrépitude, on finit par s’attacher à eux."

Pauline Kiiritii sur Kiriiti's Blog, août 2021