Nouvelles Ères

Qu’ont en commun des créatures aquatiques intelligentes, des robots doués de sentiments, des tueurs, des empêcheurs de bien faire, des archéologues à la pointe, des artistes prêts à tout ou encore des gens immobiles ? Ils font partie de tous les possibles à venir. Le futur sera-t-il heureux ou terrifiant ? Coopératif ou solitaire ? Technologique ou régressif ? À notre image ou déshumanisé ? 12 artistes apportent leur version de ces ères nouvelles, dont certaines sont à nos portes…

19,00 

Catégorie : Étiquettes : , , , , , ,

Avis

Il n'y a pas (encore) d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis.

Chroniques

"Indépendamment des découvertes, des futurs possibles ou des mondes complètement créés, ce qui m’a le plus marqué ce sont les personnages et leurs sentiments. Certains sont épris de liberté, d’autres complètement sous le charme de quelque chose ou encore la violence de certains. Qu’est-ce qui fait de nous un être humain ? un être doué de raison ? Ou encore si on enlève toutes émotions, qu’est-ce qui peut rester ?"

De fil en histoire, septembre 2020

"Nouvelles Ères est une anthologie riche qui présente le monde de demain bâti sur des éléments d'aujourd’hui . Si certains thèmes sont récurrents dans le domaine de la science-fiction, les auteurs ont réussi à les explorer de manière originale si bien que chacun devrait trouver chaussure à son pied.

La plume de Victor Fleury est captivante. Dès les premières lignes, j’ai été happée auprès de Mopsos bien que l’époque soit loin d’être l’une de mes favorites. Elle est si fluide et dynamique que je me suis laissé emporter comme sur un cours d’eau.

Sylwen Norden avec La Machine à capter le chant des sirènes, apporte quant à lui une touche contemplative avec son lyrisme et son poétisme qui tranchent avec ce que l’on peut lire habituellement.'

Une loupiote dans la nuit, août 2020

Les histoires font échos à certains thèmes actuels. J'ai adoré le fait de me dire "j'ai une possibilité de futur devant moi" [...] parfois c'était vraiment très réaliste. Pour moi, le bijou de ce livre, c'est "389", de Catherine Barcelonne. J'ai accroché à la plume de l'autrice, à ses personnages, j'ai adoré."

Sara's diary, juillet 2020