Back Cover
Look Inside

Talisman

(1 customer review)

Orlanda est une petite fille de neuf ans très timide. Alors que sa famille vient d’enterrer son grand-père, ancien agent du FBI, elle fouille dans le grenier de ce dernier et découvre un curieux pendentif. Le bijou exerce aussitôt sur elle une attraction surnaturelle. À Dunkham, petite ville côtière du Massachusetts coincée entre Plymouth et Boston, Carla Mendez fête généreusement ses nouveaux galons de lieutenante. Dès le lendemain matin, un quintuple meurtre sanglant et barbare lui tombe sur les bras, découvert dans la maison d’un ancien agent du FBI récemment décédé.

Le voyage sanglant de l’âme emprisonnée au sein du pendentif arrimé au cou de la petite Orlanda ne fait que commencer…

« Addictif à vous en faire passer des nuits blanches, ce roman renouvelle le style horrifique et hisse son auteur au rang des grands maîtres. » Ghislain Gilberti

19,00 

Nombre de pages

404

ISBN papier

978-2-37910-080-2

Author

Gilles Debouverie

1 review for Talisman

There are no reviews yet.

Be the first to review “Talisman”

Editorial Review

"

Au départ, je ne pensais pas craquer sur Talisman. Puis, j’ai lu un extrait lors des précommandes et… vous connaissez la suite.

Dunkham est une petite ville des États-Unis épargnée par les crimes malsains et les gros malfaiteurs jusqu’au quintuple meurtre dans la résidence d’un ancien flic. Les victimes ne sont autres que la famille venue enterrer leur parent. Carla Mendez, fraichement promue au rang de lieutenante, s’occupe de l’affaire. Sa rationalité sera ébranlée par l’évocation d’un objet trouvé dans le grenier par la seule rescapée de ce drame : un talisman.

Gilles Debouverie utilise l’alternance des points de vue pour raconter ce thriller fantastique. Un choix qui se révèle original, car l’un d’eux n’est autre que le talisman lui-même. Dorothy de son petit nom, emploie la narration en « tu ». Elle parle à la personne qui la porte autour de son cou. Elle décrit les scènes, ce qu’elle voit à travers ses yeux, les sensations qui animent le corps de ses victimes à la manière d’une petite déesse au pouvoir limité. Ainsi, l’auteur réussit à délayer des détails et à construire son univers sans que cela semble bizarre ou commun ou incohérent. J’ai d’ailleurs préféré ces chapitres-là à ceux de l’enquêtrice. En quelques paragraphes, Dorothy m’a séduite par son côté révolté et féministe, malgré la violence et ses penchants psychopathes, sa soif de sang. Sa personnalité s’avère même complexe et paradoxale. Elle prône des valeurs pures, mais jubile devant des crimes qui les touchent, telle une hystérique sur le point de rupture. Une âme qui franchit les limites à force d’être poussée par la rudesse et l’horreur de la vie et des hommes. Une proie qui devient le chasseur dans la peau duquel on s’infiltre en tant que spectateur. C’est glauque, ça fait froid dans le dos.

La seconde narration suit Carla Mendez et le fil de l’enquête dans laquelle elle a toujours une longueur de retard par rapport au talisman. On découvre un quotidien policier banal des séries américaines avec l’habituelle haine du FBI qui vient fourrer son nez dans l’affaire et dont l’agent va, bien entendu, se rapprocher de l’héroïne. Je précise tout de suite que cette relation ne figure pas dans le roman juste pour y mettre une partie de jambe en l’air. Elle a un impact sur le déroulement et la fin. Toutefois, je n’ai pas pu m’empêcher de lever les yeux au ciel devant cette ficelle scénaristique tant évidente dès le départ.

Carla est une femme indépendante et libertine qui n’a pas sa langue dans la poche et sait se faire respecter de ses collègues grâce à son efficacité. Malgré sa droiture qui paraît inébranlable, d’autres méthodes auraient été tout aussi appropriées pour tordre cette justicière. D’autant plus que le développement de la relation entre White (agent du FBI) et elle met passé au-dessus de la tête tant les ressorts sont vus et revus. Pourtant, j’ai apprécié le personnage de White. Il a beau avoir la pédanterie qui va avec son grade, sa répartie se mange comme du petit pain avec ce beurre à l’humour noir.

En dépit de ses éléments qui ne siéent pas à mes goûts, j’ai avalé les pages avec rapidité. La plume de Gilles Debouverie se déguste avec délectation, surtout concernant les passages de Dorothy (j’aurai dû vérifier si elle n’était pas à mon cou). Il exploite les conséquences inhérentes au talisman de façon à engendrer des rebondissements inattendus qui nous amènent vers des profils et des vies différents, si bien que l’on a un vaste portrait des citoyens de Dunkham, à la manière d’une fresque sociétale qui témoigne des dérives à tous les étages de la société.

En bref, Talisman développe une intrigue intéressante basée sur une double narration dont l’une s’est révélée originale par l’utilisation du tu. J’ai totalement adoré pénétrer dans l’esprit machiavélique de Dorothy dont les valeurs féministes et antiracistes détonnent avec ces hôtes. Un mélange envoutant qui pardonne aisément la banalité du déroulement du récit côté enquête."

Une loupiote dans la nuit, juin 2022

"Nous aurions pu avoir affaire à un simple thriller, mais ce n’est pas tout à fait le cas, puisqu’une petite part de fantastique vient tout changer et donner une tout autre dimension, lui apportant une identité propre, pour le moins passionnante. […] J’ai particulièrement apprécié la plume de Gilles Debouverie, extrêmement riche, d’une intensité remarquable, […] sans jamais nous laisser indifférent. Il ne faut pas oublier qu’il y a une véritable dimension horrifique dans ce récit, il est effectivement très sanglant, puissant dans les détails de ses descriptions, mais c’est à mon sens, une force, un moyen d’exacerber les éléments les plus frappant de cet imaginaire. L’intrigue est merveilleusement travaillée, elle nous fait plonger dans un thriller pour le moins haletant. […] Il ne laissera personne indifférent par sa puissance extraordinaire !"

Elo-dit, octobre 2021

"Talisman est un thriller efficace qui joue sur plusieurs registres : enquête, paranormal, horreur, histoire, sorcellerie. L’intrigue en elle-même est assez classique mais bien amenée, le récit alternant entre les points de vue sur la police et la progression de l’enquête, et de l’autre côté tout ce qui a trait au talisman lui-même et la manière dont il possède les gens. […] Le chemin des investigateurs va être semé d’embûches, la tension est importante et monte au fil des pages. […] Du côté des personnages, ils sont crédibles et travaillés. […] Talismande Gilles Debouverie est ainsi un thriller horrifique assez classique mais très efficace. […] L’histoire du talisman est bien ficelée, le style fluide, c’est rythmé et ça se lit vite. Les fans du genre seront ravis par cette lecture."

Celine Danaë pour Au Pays des caves Trolls, septembre 2021

"Ce Talisman de Gilles Debouverie ne manque pas […] d’originalité. […] L’histoire est racontée en alternant les points de vue : un chapitre sur deux est du point de vue de la lieutenante Carla Mendez […] ; et l’autre du point de vue de Dorothy […]. Du coup, même si l’action est bien rythmée, ne vous attendez pas à vous attacher aux personnages ou encore moins à trembler pour leur sort. […] J’ai quand même passé un agréable moment de lecture et trouvé dans Talisman, ce que j’attends d’un thriller : être surprise, ne pas savoir où l’histoire va me mener et courir découvrir la fin. Beau boulot !"

Stéphanie Chaptal pour De l'autre côté des livres, septembre 2021

"Avec des chapitres courts, qui alternent régulièrement entre le talisman/Dorothy et Carla la lieutenante qui s'implique corps et âme dans la résolution de sa première enquête, Gilles Debouverie nous entraine avec un rythme de folie. Ce roman, une fois commencé devient « inlâchable ». […] Je vous laisse découvrir cette course poursuite macabre et effrénée où le talisman aura toujours un coup d'avance tant que les flics et le FBI n'accepteront pas son essence surnaturelle. Talisman est un thriller fantastique efficace qui saura divertir les amateurs du genre."

Dup pour Book en Stock, août 2021

"Une enquête rudement menée commençant d’une façon classique pour finir par nous embarquer dans un univers fantastique avec un talisman qui emprisonne l’âme de son porteur. J’ai été embarquée dans cette cavale, ces échanges d’âmes et j’ai adoré faire la connaissance des porteurs. La fin laisse une part de doute qui m’a plu. […] J’ai d’ailleurs apprécié tous les personnages qui nous sont présentés, qu’ils soient du côté de la police ou qu’ils croisent la route du talisman. […] J’ai adoré les suivre, découvrir leur histoire personnelle, leurs objectifs et voir ce qu’ils deviennent. […] En bref, Talisman est une très bonne surprise. […] Je recommande totalement ce policier des plus atypiques."

Pauline Kiiritii pour Kiriiti's Blog, août 2021

"Le chemin des flics, des gens, du pendentif prend plusieurs tournants, faisant tourner en bourrique tout le monde et les pages se tournent d’elles-mêmes. […] Un thriller horrifique mené d’une façon simple et pourtant brillante. Un final que je n’attendais certainement pas, croyant sottement que tout pourrait se passer différemment. […] L’homme et la femme ne sont pas mis de côté, on pourrait presque croire que l’auteur a expérimenté les deux corps de l’intérieur tellement les détails sont crus et réalistes. […] Un excellent roman donc, que je ne peux que recommander, ne serait-ce que pour connaître ce talisman plus intimement, ou alors pour l’enquête ou même pour les scènes gores et sexuelles. Je pense qu’il y en a pour tous les goûts, que l’on soit simple lecteur, ou bien cinglé."

Adeline Rogeaux pour Horror stories, août 2021