Le requiem d’un soupir

(2 avis client)

Une inspiration… une expiration… un soupir… La vie de Mercedes se résume à cela. À 19 ans, elle souffre d’un asthme sévère et ne peut profiter de sa vie comme elle le souhaite. Partagée entre la surprotection de sa mère et l’amour qui frappe à sa porte, la jeune femme tentera de se battre pour parvenir à vivre sa vie comme elle l’entend. L’asthme est une maladie commune, mais pas moins grave pour autant. Découvrez l’histoire d’une jeune fille qui se bat pour survivre, pour soupirer son requiem…

4,99 16,00 

Ebook
4,99 
Le requiem d'un soupir - Ebook - Tiffany Schneuwly
Papier
16,00 
Effacer
UGS : ND Catégorie : Étiquettes : , , , , ,
Format

,

Nombre de pages

210

ISBN papier

978-2-37910-029-1

ISBN numérique

978-2-37910-045-1

Artiste

Tiffany Schneuwly

2 avis pour Le requiem d’un soupir

  1. mortyssia59

    Véritable coup de cœur, pas le genre que je lis habituellement mais connaissant la plume de l’auteur je me suis laissé tenter et aucun regret.
    Livre qui prend aux tripes, belle leçon de vie, on ne peut rester indifférent face à cela, la vie est précieuse il faut savoir en profiter…
    Merci pour cette très belle lecture, il y avait longtemps qu’un livre ne m’avais pas fait ressentir autant d’émotions.

  2. L’Âme des Mots

    Mercedes a 19 ans et comme toutes les jeunes filles de son âge, elle aimerait profiter à fond de chaque instant, elle aimerait rien qu’une fois pouvoir être insouciante. Mais son asthme l’en empêche. Elle qui veut juste vivre sa vie sans se soucier d’une éventuelle crise… sans devoir gérer sa mère surprotectrice. Mercedes a 19 ans, elle a la vie devant elle mais l’asthme vient s’en mêler. Elle devra se battre pour elle et sa survie.

    Pour commencer, je remercie Tiffany Schneuwly ainsi que Livr’S Editions pour m’avoir accordé leur confiance en me confiance ce service presse.
    Avant de donner mon avis, je tiens à préciser que c’est un young adult qui contient de petites scènes de sexe mais très soft!

    L’autrice a choisi d’écrire sur une malade chronique connue mais pourtant sous-estimée. L’asthme. Pas l’asthme à l’effort non. Celui qui vous réveille en pleine nuit alors que vous suffoquez, celui qui vous coupe d’une partie de vos activités, celui qui fera d’un simple coup de froid une bronchite asthmatiforme voire pire une pneumonie.
    Cette maladie, je l’ai. L’asthme c’est cette douleur oppressante dans la poitrine, c’est le manque d’air qui nous comprime… c’est la sensation effrayante de se sentir partir sans rien pouvoir faire d’autre qu’essayer de prendre une seule respiration… une seule bouffée d’air… qui ne vient parfois jamais…

    L’autrice nous raconte d’une plume très fluide et douce l’histoire de Mercedes qui vous emportera avec elle comme une brise emporte les feuilles.

    Les personnages sont authentiques et forts. J’ai adoré le trio formé par Mercedes, Coralie et Alicia qui m’a rappelé le trio que je forme avec mes deux meilleures amies.

    Je me suis reconnue en Mercedes et ses souffrances.. ses sentiments… ses questionnements. ​Comme Mercedes, j’ai toujours refusé que mes maladies me définissent. Lorsqu’une crise m’arrivait devant ma classe, je me sentais honteuse tout comme elle… le regard des autres est parfois dur à supporter. On a l’impression de n’être une personne malade aux yeux de tous. Et tout cela, l’autrice le décrit à la perfection.

    Dans toute cette souffrance et ce sérieux, Tiffany a mis de la douceur grâce à l’amitié mais aussi l’amour. Un amour fort et vrai. Un amour sans barrière.

    Elle a mis en avant l’importance du soutien mais aussi des précautions à prendre même si ça nous ennuie. J’ai souvent moi-même sous-estimé mon asthme, j’ai souvent omis mon Ventolin (et encore maintenant) tout en sachant que cela pourrait me coûter cher parce que je me suis toujours dit « Ce n’est pas pour une fois », « Cela ne m’arrivera pas aujourd’hui » ou encore « Personne n’en parle alors ce n’est pas grave… ce n’est pas mortel… je ne risque pas grand chose » tout en sachant que si, je pouvais en mourir. Mais par ennui et fatigue de toujours prendre des médicaments, j’omettais bien souvent cette petite chose qui peut me sauver la vie et qui l’a d’ailleurs fait à maintes reprises.
    Ce récit m’a fait réaliser également que je n’étais pas la seule concernée mais mon entourage aussi. Grâce à Tiffany Schneuwly et le réveil brutal qu’elle m’a imposé, mes parents pourront arrêter de me répéter de prendre mon Ventolin car je m’assurerai d’en avoir toujours un sur moi. Je pense que je ressors grandi de cette histoire.

    C’est une histoire très forte qui m’a bouleversée.

    C’est pour moi une vraie pépite qui malgré le sérieux de son thème vous fait vivre une histoire merveilleuse et bouleversante.

Ajouter un commentaire

Chroniques

"La plongée dans l’existence de Mercedes, dans ces quelques mois de sa vie est très prenante et touchante. On rit, on espère, on souffre avec elle. On partage son quotidien dans ses moindres sentiments, on comprend totalement les réactions des différents protagonistes au fil de l’histoire. J’ai même versé ma larme… L’asthme est un sujet que j’ai rarement vu abordé dans mes lectures, et il s’agit d’une maladie pourtant fréquente. Pour ma part, j’admets que je la connaissais mal : on pense souvent à l’essoufflement à l’effort, mais personnellement je ne m’imaginais pas qu’il puisse y avoir des formes très graves. […] Ce fut aussi un rappel que malgré ses diverses difficultés, la vie a toujours du beau à offrir. La plume de l’auteur est douce et juste, prenante et j’ai vraiment lu presque d’une traite ce livre que j’ai beaucoup apprécié. L’histoire prend aux tripes et nous offre une belle conclusion, car même si la maladie ne peut malheureusement pas toujours être vaincue, il faut savoir réussir à profiter de la vie tant que cela nous est possible."

Zehrina pour Temps de mots, novembre 2020

"Ce livre est important à découvrir car le thème principal de l’asthme n’est pratiquement jamais exploité dans la littérature. […] En plus de traiter d’un sujet peu répandu, ce dernier est bien exploité et décrit. […] L’auteur semble s’être inspirée de son propre vécu et ce qui est sûr, c’est que c’est crédible. […] Pour ce qui est de l’histoire, j’ai beaucoup aimé suivre la vie de Mercedes, les bons comme les mauvais moments. […] Bref, Le requiem d’un soupir est une très belle histoire sur une jeune femme qui se bat pour mener une vie comme les autres malgré sa maladie. Mercedes était un personnage touchant et agréable à suivre. J’ai aimé son parcours, sa force et sa joie de vivre. Le livre est très bien dosé entre les moments de joie et de peine. On ne tombe jamais dans le pathos ni dans la lourdeur grâce à ces passages de légèreté mais aussi grâce à l’amour et l’humour de son entourage. […] Je recommande cette lecture pour son thème et la façon dont il a été exploité, avec bienveillance et vérité."

Pauline Kiiritii pour Kiriiti's Blog, novembre 2020

"J’ai trouvé l’écriture de l’autrice très naturelle et simple avec des personnages très bien construits et une vraie diversité des personnalités. On remarque vraiment la poésie de Tiffany Schneuwly à la fin lors d’un discours très poignant, presque enfantin mais avec une symbolique bien présente. […] J’ai trouvé que les thèmes abordés étaient particulièrement intéressants avec l’image de la surprotection, de la force de l’amitié et de l’amour, et surtout de l’asthme qui est plutôt invisible dans la littérature alors que c’est quelque chose qui touche quand même pas mal de monde. […] J’avoue même que la petite larme a coulé à la fin ! […] J’ai trouvé cette lecture sympa avec une histoire touchante et délicate."

Laura Troian pour Troian Blog, octobre 2020

"C'est pour moi une vraie pépite qui malgré le sérieux de son thème vous fait vivre une histoire merveilleuse et bouleversante."

L'âme des mots, juin 2020

"Ce livre est pour moi une de me plus belles lectures. Je suis passée par toutes les émotions car il y a de tout : de l’humour, de l’émotion, de l’amitié, des sentiments. Ce livre nous faire prendre conscience à la fin d’une certaine morale, et cela nous prend par les tripes. On a envie de continuer, de tourner les pages et de savoir ce qu’il va se passer. Ce livre est vraiment magnifique et c’est un livre qui nous fait prendre conscience que la vie est précieuse. C’est un livre qui m’a vraiment émue, et m’a appris pleins de choses sur l’asthme. On se met vraiment à la place du personnage et on retire une leçon de tout cela. Je ne l’ai pas lâché et l’ai lu en une journée."

Sarah Prévinaire pour Twenty One – Media, mai 2020

"Je ne vous cache pas qu’en plus d’être une magnifique leçon de vie qui m’a laissé verser une petite larme, je ne peux rester indifférente et inchangé après une telle aventure."

Mordu de lecture, février 2020